Badenkop. Boxe. Le Fo’o des Batié met son adversaire KO

0
175

Le village Denkwop a accueilli le championnat national de boxe. Devant deux milliers de spectateurs, un Fô a fait voir les étoiles à son adversaire.

Le roi des Batié est dangereux. Son dernier adversaire l’a appris à ses dépens, pour avoir été mis KO 15 petites secondes. Ce fut la surprise du Chef Tchouankam Dada Théodore aux quelque 2000 spectateurs de la place des fêtes de Badenkop. Ils ont découvert un vrai bad boy en la personne du Fo’o des Batié qui, tel un Mike Tyson des grands jours, a mis rapidement KO son adversaire, sous les applaudissements d’un public ébahi. Trois boxeurs Batonga Faustin, Foundikou Mouchili et Kong Donatien ont aussi gagné, par arrêt de l’arbitre. Quant à Bikoula Dieudonné, Mevoua Narcisse, Minko Stève, Messi Junior et Yeknong Maxime, ils l’ont remporté aux poings.

Ce gala d’uppercuts et des directs tenu le week-end dernier dans le village Kiala’a du groupement Badenkop dans les Haut-plateaux, marquait l’ouverture de la saison de boxe 2021. Il marquait aussi le premier show que la Ligue régionale de l’Ouest organisait sous la houlette de son nouveau président Félicité Jean Claude Noubissi, en place depuis environ trois mois. Ce dernier s’est dit satisfait du déroulement, et surtout impressionné par le nombreux public présent. Cette réussite, sans aucun doute, résulte de la préparation dont il avait fait le point devant la presse, le mercredi 06 janvier dans la salle de conférence de la Délégation Régionale du Tourisme.

La boxe régionale renait de ses cendres

Félicité Jean Claude Noubissi avait aussi évoqué la préparation de l’équipe régionale de l’Ouest encadrée par Ndeffo Félix, l’entraineur régional. Faisant le bilan de la participation de cette délégation au championnat national à Yaoundé il avait déclaré : « Nous sommes rentrés avec deux médailles de bronze. D’aucuns peuvent se dire que c’est maigre mais je vais leur dire que c’était à la hauteur de ce que nous avons trouvé sur le terrain. Ça fait huit ans que la boxe ne se participe pas à l’Ouest, et avec les gars sélectionnés sur le tas nous avons croisés les grands champions »

L’existence de ce championnat est le fruit du rêve de Ngandjong Magloire dit Wabe Djimfe. Selon le site internet badenkop.com, cet ancien champion olympique de boxe rentré au village, y a créé le Denkwop Boxing Club pour récupérer et intégrer socialement les jeunes à la dérive. Le Club leur inculque les valeurs olympiques telles que le respect de l’adversaire, du partenaire, et des horaires. Ils y acquièrent également des savoir-être, des savoir-faire mis à profit pour gagner leur vie et pour contribuer au progrès de leur communauté. 

Michel Mombio

Annonce